Quels sont les avantages à passer le BAFA ?

Votez pour Quels sont les avantages à passer le BAFA ? :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 vote(s), Moyenne : 5,00 / 5)

Vous vous lancez dans l’animation et vous vous dites que passer le BAFA vous serait bien utile. Oui mais… Vous hésitez… Il est vrai que c’est quand même un diplôme cher. Vous n’avez pas tort. Se lancer dans la formation BAFA exige malheureusement de casser sa tirelire. Mais l’obtention de ce diplôme offre néanmoins des avantages notoires.

Passer le BAFA permet de trouver plus facilement un poste dans l'animation. Le BAFA permet aussi d'affiner sa connaissance du jeune public !

1- Le BAFA : un diplôme à vie

Certes, le BAFA est un peu long à passer : trois étapes dont deux théoriques qui coûtent généralement entre 400 et 500 euros chacune. Mais une fois que l’on a le BAFA, on l’a pour de bon. Il n’y a pas de procédure de renouvellement, comme cela est le cas avec le BAFD (brevet d’aptitude aux fonctions de directeur).

Et le BAFA facilitera fortement vos recherches d’emploi dans l’animation, qu’il s’agisse de colonie de vacances, d’accueil de loisir ou de périscolaire. A ce titre, passer ce diplôme peut être vu comme un « investissement ».

2- Mieux payé dans l’animation grâce au BAFA

Très souvent, la rémunération d’un animateur est plus élevée quand celui-ci dispose du BAFA complet. A titre d’exemple, chez Vitacolo, un animateur reçoit environ 30 euros / jour s’il est « BAFA complet », 25 s’il est stagiaire BAFA et seulement 22 s’il n’a entamé aucune démarche.

La plupart des organismes pratiquent des rémunérations similaires. Encore un avantage du BAFA donc. Si vous envisagez de vous lancez dans l’animation de manière durable, ou même si c’est pour quelques étés, ça vaut le coup d’entamer une formation.

3- De réelles connaissances grâce au BAFA

Cela va sans dire… Le BAFA permet de se forger une première expérience avec des jeunes grâce au stage pratique. Il permet aussi d’acquérir des connaissances pédagogiques et de commencer à réfléchir sur les enjeux de l’éducation populaire.

Grâce à cette formation, vous connaîtrez les spécificités de chaque tranche d’âge, vous apprendrez des jeux, vous en saurez davantage sur la gestion de la vie quotidienne avec des jeunes…

4- Passer son premier diplôme

Très souvent, le BAFA est un diplôme que l’on passe avant même d’avoir le Bac… ce qui constitue en soi une expérience très enrichissante. Pour la première fois, on est confronté à des formateurs, une évaluation sanctionnée par un résultat concret.

De surcroît, le BAFA est aussi très souvent une première expérience de vie en collectivité (dans la mesure où on le passe en internat). Cela permet à chaque candidat de vivre au même rythme que les autres et d’apprendre à vivre plus facilement avec autrui. Un vrai plus avant de partir en colo.

5- Plus de facilité pour se faire embaucher

Enfin, le BAFA permet de trouver plus facilement un employeur. C’est un vrai plus dans un CV, tout directeur vous le dira. A contrario, ne pas avoir le BAFA vous contraindra à devoir prouver bien davantage votre valeur pour faire de l’animation.

A lire aussi :

Passer le BAFA, quelle utilité ? Le dossier sur www.letudiant.fr