Comment passer le BAFA ?

Votez pour Comment passer le BAFA ? :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (14 vote(s), Moyenne : 4,93 / 5)

Comment passer le BAFA ? C’est la question que se posent tous les candidats au précieux sésame de l’animation. Pour être « Bafa complet », il faut avoir validé trois étapes : un stage théorique, un stage pratique et un stage d’approfondissement. Mais tout d’abord, il faut s’inscrire auprès de Jeunesse et Sport, plus précisément sur le site du ministère dans la partie « BAFA / BAFD ». Détails…

L’inscription BAFA : avoir 17 ans au premier jour de la formation

La principale condition pour passer son BAFA (ou « Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur ») est d’avoir 17 ans révolus au premier jour de la première session de formation. C’est seulement à partir de cet âge qu’il est possible de devenir animateur. L’inscription administrative sur le site de Jeunesse et Sport peut cependant être réalisée dans les trois mois précédant le dix-septième anniversaire.

Pour rappel, le BAFA permet de travailler dans tous les accueils collectifs de mineurs (ACM) : colonie de vacances, séjour à l’étranger, centre de loisir, accueil de scoutisme, etc… Il ne s’agit pas d’un diplôme professionnel, mais il est reconnu par Jeunesse et Sport.

17 ans, c'est l'âge minimum pour commencer sa formation BAFA. Toutefois, il est possible de s'inscrire trois mois plus tôt sur le site de Jeunesse et Sport

S’inscrire au BAFA : le site de Jeunesse et Sport

Ce ne sont pas les organismes formateurs qui donnent le BAFA, mais le Ministère de la Jeunesse et des Sports. Avant toute inscription auprès d’un organisme, il convient donc de s’inscrire sur le site de Jeunesse et Sport. Cela permettra notamment d’obtenir un numéro d’inscription Jeunesse et Sport, demandé par les organismes. Voici la démarche à effectuer.

D’abord, rends-toi sur le site jeunes.gouv.fr, dans la partie « Loisirs », puis dans « Accueils collectifs de mineurs » et clique sur le lien intitulé « BAFA-BAFD ».

Passer le BAFA nécessite de s'inscrire sur le site de Jeunesse et Sport

Te voilà dans la partie du site qui t’intéresse… Sur la droite de la page, tu aperçois une carte de France surmontée de cette indication : « Vous êtes inscrit ? Vous souhaitez vous inscrire ? Clique sur votre région de résidence ». Cliquez donc sur la région où tu résides…

Cliquez sur votre région de résidence.

Te voilà à présent sur le portail BAFA / BAFD. Cette page t’explique brièvement ce que permettent ces deux diplômes. Sur la droite, tu trouves un onglet « Je veux m’inscrire ». Clique sur cet onglet.

Cliquez sur "Je veux m'inscrire"

Le site te demande ensuite à quelle formation tu souhaites vous inscrire (BAFA, qualification complémentaire BAFA, BAFD, renouvellement BAFD). Tu débutes ta formation, tu dois donc cliquer sur « BAFA », l’onglet en haut à gauche.

Cliquez sur "BAFA"

Le site te demande ensuite où tu en es dans ta formation. Si tu n’as pas déjà créé de compte, clique sur « Je n’ai pas encore de compte d’accès et je débute une formation ».

Cliquez sur "Je débute une formation"

Remplis ensuite les champs te concernant (nom, prénom, adresse, etc…) puis valide. Tu devras confirmer cette inscription en cliquant sur un mail envoyé automatiquement à l’adresse que tu avez indiquée.

Remplissez les champs d'information.

Il ne te reste ensuite plus qu’à te connecter avec les identifiants que tu as choisis préalablement. En haut à gauche de la page d’accueil apparaissent ton nom et ton numéro d’inscription BAFA. Celui-ci te permettra de t’inscrire auprès des organismes de ton choix. Tu es désormais officiellement un stagiaire BAFA !

Note cependant que Jeunesse et Sport peut mettre un peu de temps à traiter ton dossier et te demandera des pièces d’identité avant ton inscription définitive. Note également que c’est la Direction départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) qui sera ton interlocuteur.

Les trois étapes pour obtenir son BAFA

Te voilà inscrit(e) officiellement auprès de Jeunesse et Sport. Le Ministère qui gère les colos et les accueils de loisir de France est désormais au courant que tu es engagé(e) dans le cursus du BAFA. Bien… à toi de jouer ! Il te faut désormais valider trois stages successifs.

Le stage théorique BAFA

C’est parti moussaillon ! Tu vas devoir partir à la pêche aux organismes pour voir qui peut te former. Tu connais déjà certainement quelques noms : CEMEA, UFCV, Scouts… Tous ces organismes sont habilités par l’Etat à délivrer des formations BAFA. Mais il en existe beaucoup d’autres… dont Vitacolo bien sûr ! (tu peux d’ailleurs découvrir ici toutes nos formations).

Où que tu habites, et quelle que soit la période à laquelle tu souhaites passer ce stage, tu trouveras forcément un organisme pour te former. Chacun aura sa philosophie et sa pédagogie, mais certains contenus ne varieront pas. Par exemple, durant ce premier stage, tu découvriras entre autres choses :

- les besoins des enfants et des adolescents

- l’organisation et l’animation d’un jeu

- la législation en accueil de loisir

Cette première formation dure généralement sept jours. Pour un stage en internat, tu devras généralement payer entre 400 et 500 euros, mais il existe aussi des sessions en externat, un peu moins chères.

Notre conseil : rapproche-toi d’un Bureau Information Jeunesse… Les personnes à l’accueil te donneront des listes d’organismes à contacter. Sans oublier quelques tuyaux sur le prix du BAFA, toujours un peu élevé pour des jeunes.

Au terme de cette formation, l’organisme émettra un avis en ce qui te concerne, positif ou négatif, selon ton assiduité durant les temps de formation, ton investissement et ta capacité à te remettre en cause. Cet avis apparaîtra dans ton espace personnel sur le site de Jeunesse et Sport. S’il est positif, tu pourras passer à l’étape suivante.

La session de base du BAFA, c'est apprendre... mais de manière ludique ! Tu aborderas de nombreuses notions concernant l'enfance et l'adolescence.

Le stage pratique BAFA

Les choses sérieuses commencent ! Là, tu vas devenir officiellement animateur stagiaire et aller sur le terrain… pour être en charge de jeunes. C’est sans doute l’étape la plus difficile car tu dois trouver un organisme qui accepte de t’employer en tant que stagiaire. A toi de jouer. Repère qui recherche des animateurs, constitue-toi un CV d’animation, rédige une lettre de motivation dans les règles de l’art… et arme-toi de patience !

Nos conseils : certes, il est parfois compliqué de trouver un stage pratique BAFA quand on est stagiaire… mais pour autant, n’acceptez pas n’importe quoi. Privilégiez un organisme où vous sentez que vous serez bien accompagné(e) par votre directeur / trice. Et souvenez-vous : les stagiaires aussi sont payés !

Il faut valider 14 jours de stage pratique, auprès d’un ou plusieurs organismes. Quand cela est fait, ton directeur rédige une appréciation qui te concerne et te la remet. Il te faut aller sur ton espace Jeunesse et Sport pour recopier cette appréciation. De son côté, ton directeur envoie une copie de l’appréciation directement à Jeunesse et Sport, avec le tampon de l’organisme qui t’a employé(e).

Finie la théorie ! En stage pratique, te voilà sur le terrain... Apprends à organiser des jeux, à gérer la vie quotidienne avec les enfants... et aussi la relation avec les parents !

Le stage d’approfondissement BAFA

Courage, c’est presque fini ! Reste cinq jours d’approfondissement. Là, on revient à une session théorique avec un organisme formateur. Tu vas de nouveau devoir choisir un organisme, comme pour la première étape.

Durant cette session, tu vas revenir sur ton stage pratique. Tes formateurs vont t’inviter à parler de tes réussites, mais aussi de ce que tu penses avoir manqué. L’objectif : être plus « armé » quand tu seras de nouveau avec des enfants en colo ou en accueil de loisir. En second lieu, tu vas apprendre à faire un projet d’animation.

Enfin, tu vas découvrir un domaine spécifique de l’animation que tu auras choisi : accueil et accompagnement du handicap, grand jeu et jeu sportif, imaginaire, théâtre, danse, surveillant de baignade, arts du cirque… Les thématiques de « l’appro’ » varient en fonction des organismes. A toi de choisir. Note que certains de ces stages sont appelés « stage de qualification » : ils permettent de valider une compétence reconnue (comme par exemple la surveillance de baignade).

Notre conseil : il est bon de ne pas choisir nécessairement le même organisme pour le stage théorique et le stage d’approfondissement. Cela permet de découvrir différentes pédagogies et des méthodes de formation variées.

Au terme de ce stage pratique, l’organisme adressera un avis te concernant. Si tout ton cursus est positif, tu n’auras plus qu’à attendre la prochaine commission Jeunesse et Sport (appelé aussi « jury »). Si tes compétences et tes acquis sont jugés suffisants, elle validera ton BAFA, que tu récupéreras en bonne et due forme. Te voilà prêt(e) à travailler auprès d’enfants ou d’adolescents dans un centre de vacances de ton choix !

Session d'approfondissement BAFA : un temps de retour sur le stage pratique... ... mais aussi des mises en situation, en fonction de la thématique que tu as choisie !

Les aides financières relatives au BAFA

Combien coûte le BAFA ? Souvent trop cher selon les candidats, qui doivent débourser entre 300 et 500 euros par stage théorique… Le site Letudiant.fr a répertorié les partenaires qui peuvent vous aider à financer votre diplôme. Il s’agit pour l’essentiel des CAF, des mairies et des conseils départementaux. Contactez-les pour savoir s’ils peuvent prendre en charge une partie de votre BAFA.