BAFA : la formation générale, demandez le programme !

Accueil > Devenir animateur.rice > Les formations BAFA > BAFA : la formation générale, demandez le programme !

Vous venez de vous inscrire à la formation générale, première étape du BAFA. Découvrez quel en sera le contenu.


1. Assurer la sécurité physique et morale des mineurs

 

Les besoins et spécificités de l’enfant selon les tranches d’âge

Ces temps sur la connaissance de l’enfant doivent sensibiliser les stagiaires aux différents caps de développement psychique chez l’enfant puis l’adolescent. L’étude des différentes phases, de la naissance à la majorité, doit permettre au futur animateur d’identifier les enjeux, besoins et envies des mineurs selon leur âge.

 

Les mesures de prévention dans la vie quotidienne et l’organisation d’activités

Le candidat au BAFA abordera les questions liées à la santé et à l’hygiène (prévention soleil, gestion du linge, hydratation, choix des terrains de jeux, toilette, infirmerie etc.)

 

Les conduites à risque

Le candidat au BAFA sera sensibilsé aux différentes situations devant être identifiées comme à risque : mineur isolé, agressif, dépressif, suicidaire, dépendant (cigarette, alcool, drogue).

 

La sexualité de l’enfant et de l’adolescent

Le candidat au BAFA sera sensibilisé à la sexualité des enfants dès le plus jeune âge, et à celle des adolescents. Il abordera les questions liées aux mesures de prévention.

Comment se prépare une animation ? Tu le découvres au BAFA ! Apprends à concevoir des jeux pour jeunes et ados dans un cadre sécurisé...

2. Participer, au sein d’une équipe, à la mise en œuvre d’un projet pédagogique

 

Les différents niveaux de projets dans l’éducation populaire

Le candidat au BAFA découvrira les différents niveaux de projet dans l’éducation populaire (projet éducatif, projet pédagogique, projet d’animation). Il travaillera sur les spécificités de chaque projet et le lien entre chaque niveau de projet.

 

Lire, comprendre et appliquer un projet pédagogique

Le candidat au BAFA travaillera sur la structure du projet pédagogique, les informations que l’on peut/doit y trouver, et les éléments sur lesquels les animateurs peuvent exercer un regard critique.

 

Etude de quelques exemples de projets pédagogiques très différents

Le candidat au BAFA sera confronté à des projets axés sur l’autonomie, sur l’imaginaire, sur le choix, sur la réalisation de projets collectifs, sur l’exploration/l’expérimentation etc. L’objectif est de montrer qu’un projet pédagogique n’est pas neutre, et qu’il implique une démarche pédagogique spécifique.

 

La réglementation des Accueils collectifs de mineur

Encadrement, activités sportives, baignade, déplacements routiers, types d’ACM et règles spécifiques à chacun, responsabilité civile, responsabilité pénale, signalements… Le candidat au BAFA se familiarisera avec la réglementation globale en ACM. L’objectif est d’aborder les différents domaines dans lesquels la législation intervient, et d’identifier les sources d’information, afin de rendre le stagiaire autonome dans sa démarche d’assimilation des normes réglementaires et législatives qui régulent la fonction d’animateur.

 

Réaliser un projet d’animation

Structure, enjeux pédagogiques, préparation… Le candidat au BAFA apprendra comment on mène une animation, de sa conception à sa conclusion. Il apprendra à découper le projet d’animation en plusieurs séquences d’activités liées les unes aux autres. Le projet d’animation doit répondre à des enjeux éducatifs identifiés dans le projet pédagogique du directeur. Le projet d’animation doit être suffisamment précis pour remplir un tableau du type :

Projet d’animation en X séances

  Valeur/objectif pédagogique Description de l’activité Moyens nécessaires Lien entre chaque activité
Séance 1 Identification d’un ou plusieurs objectifs pédagogiques issus du projet pédagogique du directeur. L’ensemble du projet d’animation peut être lié à un seul et même objectif pédagogique, mais il est aussi possible d’en poursuivre plusieurs - nom de l’activité, principe de base, durée, nombre d’enfants Lieu du déroulement, matériel, ressources humaines Description de l’imaginaire (s’il en existe un) et, a minima, du lien pédagogique entre les différentes phases.Exemple : la chasse au trésor du matin permettait aux explorateurs de retrouver la pierre de rosette. L’après midi, grâce à cette pierre, ils vont pouvoir décoder des messages secrets écrits en hiéroglyphe.L’animateur aura conçu ce programme en deux séances pour répondre aux valeurs de recherche d’autonomie, de curiosité et d’ouverture au monde

 

Les dynamiques de groupes

Il s’agit de tout ce qui concerne le travail en équipe et la gestion d’un groupe. Le candidat au BAFA sera ainsi sensibilisé à l’écoute active et la circulation de la parole. Il étudiera les bases permettant de gérer un groupe d’enfants, de faire passer des messages, et de distribuer la parole. Il sera également sensibilisé au rôle de l’adulte. Il pourra être amené à travailler sur le non-verbal (tout ce qui ne se dit pas avec des mots).

 

3. Participer à l’accueil, la communication et le développement des relations entre les différents acteurs

 

Le personnel des ACM et le rôle de chacun

Le candidat au BAFA apprendra à connaître les attributions du directeur d’ACM, de l’adjoint, et des différents personnels intervenant dans le cadre d’un ACM. Par exemple, dans quels domaines peut-on faire appel au directeur ? Que faire lorsque le directeur est défaillant ? Comment travailler avec un intervenant extérieur ? Quelles sont les attributions de l’intervenant, quelle est la place de l’animateur au cours de l’activité menée par l’intervenant ?

 

La communication avec les parents

L’animateur en devenir apprendra quel rôle il doit occuper par rapport à l’enfant : un rôle éducatif complémentaire à l’action des parents, mais qui ne les remplace en aucun cas. Dans ce cadre, sera abordée la question des situations pouvant conduire à remettre en cause les principes éducatifs inculqués par les parents (apprendre à distinguer la personne des parents et leurs principes, leurs valeurs, leur fonctionnement au sein de la structure familiale). Le candidat au BAFA sera sensibilisé aux méthodes pour accueillir les parents, notamment en Accueil de Loisirs mais également dans des gares ou sur les lieux des séjours de vacances.

4. Encadrer et animer la vie quotidienne et les activités

 

La vie quotidienne dans les différents types d’ACM

Le candidat au BAFA abordera les journées type en accueil de loisir et séjours de vacances, et les spécificités des autres types d’ACM (accueils de jeunes, séjour spécifiques, accueil de scoutisme et séjour de vacances dans une famille). Il découvrira chaque temps de la vie quotidienne, les différences notables selon l’âge des enfants ou adolescents.
Enfin, il verra l’importance de la vie quotidienne pour la dynamique de groupe et dans la construction de la relation entre enfants mais aussi entre adultes et enfants.
Il étudiera les enjeux pédagogiques de chaque temps de la vie quotidienne : accueil du matin, toilette, habillage, repas, douches, temps libres et temps calmes, coucher etc…

 

Acquisition d’un répertoire d’activités

Le candidat au BAFA acquerra un répertoire de jeux, de contes et de chansons. Il apprendra des jeux de type « starters », c’est-à-dire ceux qui permettent de rassembler un groupe, de le motiver, de le faire entrer progressivement dans une démarche d’activité et de dynamisme. Il verra comment mettre en place des grands jeux « de base » (principes de jeux) : jeux de poursuite, de stratégie, d’enquête, de recherche d’objets ou de personnes, et de réflexion. Enfin, il pourra être amené à découvrir des contes, des légendes, des personnages mythologiques connus, des chansons avec gestes…

 

Comment créer une activité en partant d’une autre ou à partir de rien

Le candidat au BAFA découvrira que les jeux présentés sous souvent des principes de jeux, qui peuvent donc se combiner entre eux. Par exemple, le sagamore est un principe de jeu selon lequel les membres d’une équipe ont tous un rôle particulier qui leur donne des possibilités différentes dans le jeu. D’un autre côté, le poule renard vipère est un principe de jeu permettant de jouer à 3 équipes en étant à la fois chassé et chasseur. Il est donc possible d’utiliser le principe du Poule renard Vipère pour jouer au sagamore à 3 équipes. L’importance de l’imaginaire sera également abordée.

 

Étude des méthodes permettant de créer une animation puis de l’évaluer

Le candidat au BAFA sera initié aux méthodes permettant d’évaluer un jeu ou une activité (préparation, installation, sensibilisation, explication des règles et du cadre, montée en puissance, temps forts, clôture, retour au calme/transition, rangement, évaluation).

 

5. Accompagner les mineurs dans la réalisation de leurs projets

 

Susciter l’envie du jeune de se lancer dans des projets

Le candidat au BAFA verra qu’il ne pas hésiter à orienter, proposer des exemples, lancer des idées, la créativité de l’enfant devant souvent être stimulée avant de donner sa pleine mesure.

 

L’autonomie des mineurs en ACM

Le candidat au BAFA travaillera sur la notion d’autonomie, les formes qu’elle peut prendre, ses modalités d’exercice et ses limites.

 

6. Participer assidûment aux actions de formation

Cet objectif passe notamment par une volonté de permettre au stagiaire de situer son action dans un contexte historique et social. Il faut donc proposer des contenus lisibles et simples retraçant l’histoire de l’éducation populaire, un constat sur la situation actuelle, sur les valeurs promues, afin que le stagiaire puisse donner du sens à sa formation et à son engagement.

Il est également intéressant de prévoir des séances sur les entretiens d’embauche, sur la rédaction de lettre de motivations et sur les grands organismes de séjours de vacances afin de permettre aux stagiaires de faire le lien entre leur formation et leur pratique, et ainsi de renforcer leur implication.

7. S’intégrer dans la vie collective

Réfléchir sur le vivre ensemble, les règles relatives au respect des autres et de leurs croyances, sur la laïcité et ses réelles implications en ACM : cela fait également partie d’une formation BAFA.

8. BAFA : la formation générale permet aussi d’apprendre à travailler en équipe

Le candidat au BAFA sera sensibilisé aux techniques permettant de rendre le travail en équipe plus efficace que le travail effectué seul (négociation, confiance mutuelle, délégation etc…). Il apprendra les spécificités du travail en équipe dans l’animation : peu de temps, gestion de la fatigue, recherche de l’efficacité, nécessité de s’entendre sur le plan pédagogique etc… Enfin, il apprendra quels rôles peuvent se créer naturellement au sein des équipes (phénomènes de leaders, de bouc-émissaires, de binômes etc…).